Skip to content

Techniques IHC / HIS

     

 ImmunoHistoChimie

  • Catalogue de plus de 300 Ac disponibles
  • Mise au point de nouveaux Ac
  • Techniques colorimétriques et en fluorescence

 Hybridation in Situ

  • Sur lame
  • In toto

 Domaines d’études

  • Mise en évidence de transcrits sur Embryons ou larves entières.

 Intérêts techniques

  • Localiser l’expression d’un gène sur un animal entier larve ou embryon
  • Réduire le nombre de manipulations et les risques de perte d’échantillons par la réalisation de coupes sériées.
  • Automatisation avec l’équipement Intavis®
  • Mise en évidence de localisation et de niveau d’expression de protéines d’intérêt indirectement par l’ARN correspondant (cas d’espèce exotique pour lesquelles aucun Anticorps n’est disponible).
La technique d’hybridation in situ in toto consiste à réaliser les incubations de sondes directement sur embryons fixés et perméabilisés à la proteinase K.

L’ensemble des manipulations sont réalisées en cupules thermostatées ayant des tailles adaptées à l’embryon, les temps d’incubation et les changements de milieu sont standardisés sur l’automate Intavis®.

L’observation permet ensuite de localiser précisément l’expression d’ARN et d’évaluer son niveau d’expression.

Les résultats obtenus sont transposables à la protéine correspondante.

Il sera ensuite possible de réaliser des coupes des zones de marquage directement sur l’embryon sans congélation ni inclusion en paraffine à l’aide d’un microtome à lame vibrante.

 Domaines d’études

Cette technique est principalement utilisée sur cerveau. Des coupes sériées sont réalisées sur les cerveaux préalablement fixés puis congelés dans l’isopentane.
L’objectif est de quantifier des cellules gliales préalablement immuno marquées avec un anticorps tel que la Thyrosine Hydroxylase dans des régions du cerveau tel que la substance noire.

 Intérêts techniques

  • Cette technique permet de quantifier les neurones immunomarqués dans la totalité de la zone d’intérêt ex. : la substance noire (gâce aux coupes sériées).
  • Cette technique doit être réalisée manuellement avec beaucoup de précaution. Les coupes sont incubées dans des cupules et sont ensuite déposées sur des lames de verre spécifiquement traitées.
  • Réduire le nombre de manipulations et les risques de perte d’échantillons par la réalisation de coupes sériées.
Cette technique nécessite une bonne connaissance de l’anatomie du cerveau de l’espèce d’intérêt pour parfaitement localiser les coupes.
L’analyse peut être réalisée par stéréologie.

Download your application form contactez-nous pour plus d’informations


Excilone

Service en histologie et imagerie cellulaire

© 2018 Excilone Services   |    Mentions légales   |    Conception graphique Studio Lemonad   |    Développement et intégration AdgenSii